Décider….

 

« Prendre le parti de faire quelque chose, se déterminer à entreprendre lors de chaque match… »

Vaste sujet, vaste réflexion, vaste challenge au quotidien en tant qu’arbitre pour chacun d’entre nous. Tant au niveau d’un club que pour les arbitres !

Crucial défi et enjeu pour l’arbitre pour prendre à chaque seconde LA décision dite « attendue » en application des lois du jeu mais également en fonction d’un contexte de rencontre, en fonction d’un scénario nullement écrit à l’avance. Les décisions sont un choix qui dépendent d’une situation précise.

Cette prise de décision, qui reste l’ultime action d’un juge arbitre nécessite de nombreuses interconnections entre les différentes étapes préliminaires.

 

En effet, la décision reste cette ultime action basée sur une connaissance des lois du jeu mais aussi – et surtout – sur la mise en place de processus identifiés et maitrisés pour anticiper d’éventuelles réactions des acteurs du jeu (joueurs ou entraîneurs). Ces processus détermineront une stratégie liée à la prise de décision.

Dans l’arbitrage en football, une erreur de jugement, toujours possible, peut ainsi être modifiée dans la seconde, avec une analyse de la phase de jeu, une intervention de la VAR, une connaissance de certains outils de management, une maîtrise totale des émotions liées au contexte, aux tensions, une stratégie préparée en amont.

Nulle doute qu’une préparation affinée permettra à l’arbitre d’anticiper un grand nombre d’événements, un grand nombre de réactions, très souvent, trop souvent, génératrices de complexité et de problèmes : gestion des personnalités de chaque joueur sur le terrain, gestion des frustrations à la suite de décisions contestées.

A l’heure du règne de la vidéo : la décision à prendre en une demi-seconde ?  Si peu de temps pour tant d’enjeux !

Et pourtant, les meilleurs nous le diront : « Apprendre, comprendre, attendre, voir, juger… tel est le processus à suivre pour DÉCIDER. »

Une philosophie à appliquer sans modération !